Enterrement protestant : rites

Toilette rituelle

Pas de toilette, ni de vêtement rituels.

Veillée funéraire

Pas de veillée.

Soins de conservation

Pas de contre indication.

Mise en bière

Effectuée par les professionnels des pompes funèbres. Le défunt repose sur le dos, mains jointes sur la poitrine. Pas d'objet de piété ni de crucifix. Présence du Pasteur à la levée du corps.

Cercueil

Libre choix du cercueil. Présence facultative d'une croix nue fixée sur le dessus ou d'une croix huguenote.

Délai

Pas de délai requis.

Cérémonie au lieu de culte

Funérailles en principe célébrées au temple. Cérémonie de remise à Dieu qui annonce l'espérance de la résurrection. Message d'espérance pour les vivants. Pas de prière pour le repos de l'âme du défunt.

Participation de la famille

La famille choisit les lectures, éventuellement un texte profane, les chants et les musiques. Pas de célébration de la Cène. Il se peut qu'une cérémonie ait lieu sans la présence du corps dans le temple.

Crémation

Autorisée depuis 1898, les protestants y recourent proportionnellement plus que les catholiques (dans les pays à majorité protestante, la crémation est très développée). Dans ce cas, le pasteur se rend au crématorium et accompagne la famille.

Fleurs

Autorisées, mais en raison de la recherche de simplicité, de nombreuses familles demandent de ne pas en offrir et de faire plutôt un don à une œuvre. Malgré tout, des fleurs ornent souvent le cercueil.

Cimetière

Cérémonie en présence du pasteur, importante pour la famille.

Monument funéraire

Liberté de choix. Grande variété de symbolismes religieux.

Don du corps et don d’organes

Pas de contre indication.



POMPES FUNÈBRES ENTRAIDE FUNÉRAIRE ... Siège social
4, rue Saint-François . 13 300 Salon-de-Provence Bouches-du-Rhône ... France ... Tél. 04 90 56 52 68